Une école interconfessionnelle à Takon

La Coordination régionale « sud » de l’Initiative Africaine pour l’Education à la Paix et au Développement par le Dialogue Interreligieux et Interculturel a proposé un projet d’école interconfessionnelle, un établissement novateur qui aurait ainsi l’occasion de faire ses preuves tout en étant une véritable vitrine de l’ensemble des valeurs portées par l’initiative.

L’école interconfessionnelle est envisagée comme une véritable pépinière du vivre ensemble ; il s’agirait de scolariser des enfants de différentes religions pour les éduquer ensemble, en les éduquant l’objectif est de leur montrer les liens communs entre toutes les religions, notamment à travers des activités interconfessionnelles pour les amener à se tolérer plus facilement, l’objectif étant de prouver aux gens que l’on peut avoir une éducation interconfessionnelle en mettant l’accent sur les dénominateurs communs qu’ont toutes les religions.

Cette école sera implantée sur le site du village de Takon, une fois que l’ensemble des financements auront été rassemblées pour permettre sa construction. Le terrain sur lequel l’école se dressera est une parcelle offerte par le professeur Tévoédjrè lui-même.

Après de premières études dans le secteur, l’équipe du Centre Panafricain de Prospective Sociale, accompagnée par un représentant de l’Institut Afrique Monde, a estimé que l’école interconfessionnelle facilitera l’accès à l’éducation à plusieurs dizaines d’enfants dans la zone de Takon, confirmant la nécessité et la pertinence du projet.

La Direction du Développement et de la Coopération de la Confédération Suisse au Bénin a d’ores et déjà fait montre de son intérêt pour ce micro-projet pilote, et des accords de financement sont en cours entre la représentation Helvétique et le Centre Panafricain de Prospective Sociale, ce type de projet et les valeurs de l’initiative étant en adéquation avec la stratégie de coopération Suisse en Afrique Subsaharienne.