Programme de renforcement des capacités du CPPS-IAT

Le programme de renforcement des capacités est un effet programme de l'axe « Promotion et Suivi du Manifeste du Cinquantenaire des Indépendances ». Il est constitué de toutes les interventions du CPPS – IAT en matière de Renforcement des Capacités aux fins d'accélérer l'atteinte des objectifs mondiaux de développement en Afrique – d'accélérer la participation de l'Afrique aux défis du monde et de réaliser les ambitions des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine.

La philosophie qui sous-tend ce programme est la suivante : tous les peuples du monde y compris les populations africaines ont les mêmes droits en matière de développement et du mieux-être. L'économie du savoir et de la connaissance se doit d'être la chose la mieux partagée au monde. L'accélération du processus de développement des pays d'Afrique passe essentiellement par des programmes de renforcement des capacités orientées vers les acteurs stratégiques. Tous les États, tous les partenaires au développement de l'Afrique, tous les investisseurs en Afrique se doivent d'accorder une priorité à la dimension de développement des capacités des hommes.

 

3.1 ORIENTATIONS, INNOVATIONS ET PRIORITÉS

Le programme de renforcement des capacités du CPPS-IAT a pour objectif d'aider les pays participants aux actions de formation à optimiser leurs capacités de gestion. Le cadre logique proposé pour relever tous les défis auxquels font face les pays africains intègre des orientations et des priorités opérationnelles et innovations. Au regard des défis, les orientations stratégiques de ce programme sont les suivantes :

  • le renforcement de l'expertise dans la formulation des politiques de développement économique et sociale fondées sur des réflexions et initiatives endogènes ;
  • la gestion prospective du développement ;
  • le renforcement des capacités des pays africain dans leur entrée dans les programmes ACP-UE et plus particulièrement dans le 11ème FED ;
  • une vision novatrice de gestion des ressources non renouvelables qui sauvegardent les intérêts des générations présentes et futures ;
  • le renforcement de l'expertise dans la gestion des processus électoraux et dans la gestion des contentieux politiques ;
  • le renforcement de l'expertise des ONG nationales résolument engagées dans la lutte pour la sauvegarde de l'environnement, l'amélioration du mieux-être des citoyens, le développement humain durable, le développement des initiatives génératrices de revenus au sein des groupements féminins, la scolarisation des jeunes filles, la santé des mères et des enfants ;
  • le renforcement des capacités des organisations paysannes, des structures de microcrédits, et des promoteurs des PME dans les secteurs jugés stratégiques pour chaque pays africains ;
  • la promotion de l'entreprenariat et des initiatives de production privilégiant l'utilisation des matières premières locales ;
  • l'entreprenariat des jeunes et des femmes ;
  • des initiatives visant à accélérer le processus d'intégration régionales et à bâtir de nouveaux partenariats pour le développement sur le principe du gagnant-gagnant ;
  • la conception des cadres informatiques en vue de faciliter la gestion des listes électorales la constitution d'une masse critique de spécialistes régionaux en vue de réduire sensiblement le poids de l'assistance étrangère.

Conformément aux objectifs assignés au programme de renforcement des capacités, les activités du CPPS-IAT sont mises en œuvre à travers :

  • l'organisation de séminaires régionaux ou des ateliers nationaux sur les différentes thématiques ayant trait à l'amélioration de la gouvernance économique, juridique, politique, financière et monétaire. Ces séminaires s'adressent aux personnes cibles ci-après : décideurs, gestionnaires au sein des administrations publiques, parapubliques et des administrations décentralisées, gestionnaires au sein des organisations paysannes et Ongs, universitaires et entrepreneurs ;
  • une assistance technique ponctuelle aux pays africains ;
  • la réalisation d'études et de travaux de recherche sur les questions de développement et de gouvernance en Afrique ;
  • l'exécution d'un programme de formation de formateurs.

La configuration des activités du Projet est reprise dans le schéma qui suit :

Trois innovations majeures ont été introduites dans la conception et l'élaboration de ce programme de renforcement des capacités pour tenir compte des orientations retenues et des priorités définies. Il s'agit de :

  • la Gestion axée sur les résultats (GAR) au niveau de chaque action de développement des capacités, et en conformité avec les standards internationaux ;
  • une double architecture pour le programme avec, tout d'abord, une composante nationale à travers des Plans nationaux de développement des Capacités et une composante régionale ou continentale. Cette dernière renfermera les actions qu'il ne serait pas optimal d'organiser à un strict niveau national ;
  • une durée de 3 ans (2012-2014) pour tenir compte du temps nécessaire pour accompagner les réformes que les pays devraient mettre en ceuvre pour porter leurs systèmes de gestion au niveau des standards internationaux.

 

3.2 PRINCIPALES ACTIVITÉS

Le programme de formation du CPPS-IAT vise à :

  • fournir de manière régulière des actions de formation selon les standards internationaux, dans les domaines précités (séminaires, ateliers et forums) ;
  • fournir, d'une part, des appuis techniques ponctuels à la demande des Etats ou des institutions publiques ou des partenaires techniques et financiers aux structures publiques, aux organisations paysannes, aux Ongs et à tout autre acteur sur les questions clés de gouvernance économiques, financières, monétaires et politiques et, d'autre part, contribuer à la réduction du poids de l'assistance étrangère à travers un programme de formation des formateurs devant permettre la création d'un réseau d'experts régionaux et d'une masse critique de spécialistes nationaux des problèmes de gouvernance politique et économique ;
  • constituer et entretenir une base de données globales fiables et une Cellule Documentaire sur les questions de développement et de gouvernance politique des Etats africains, nécessaire à la préparation des missions d'assistance technique, et la rédaction d'une lettre d'information périodique ;
  • fournir des appuis spécifiques aux Etats dans l'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques publiques ;
  • soutenir et encourager la valorisation du patrimoine historique et culturel.

Le Cadre Logique projette l'impact attendu du Programme renforcement des capacités dans les trois (03) prochaines années (2012-2014). Il est construit autour de trois objectifs à long terme, assortis chacun d'une série d'objectifs à moyen terme et à court terme :

  • L'objectif à long terme 1 : Chaque pays s'approprie les meilleures pratiques internationales en matière de gouvernance administrative, juridique, politique et institutionnelle. La réalisation de cet objectif devrait permettre de sauvegarder la paix et la stabilité sur le continent tout en rendant attrayant le climat des affaires. En outre, cet objectif permettrait d'améliorer l'organisation des élections dans les pays africains.
  • L'objectif à long terme 2 : Chaque pays participant au programme dispose d'un noyau dur et d'une équipe de spécialistes locaux indépendants des bailleurs de fonds, susceptibles de répondre aux demandes périodiques du pays tout en assurant une formation et un encadrement de qualité aux acteurs de développement tant du secteur public que du secteur privé.
  • L'objectif à long terme 3 : Le Programme fournit aux pays une gamme complète de produits et services de qualité dans les domaines institutionnels, stratégiques et opérationnels.

M. Valentin AGON, Président du Conseil d'Administration du CPPS-IAT souligne les facteurs de Développement: Intelligence culturelle, monétaire, politique et industrielle.