Axe Sciences-Culture et Développement Durable

Le Manifeste du Cinquantenaire, en ses résolutions 26 et 27, souligne que "dans l'intérêt des populations, il y a lieu de tout mettre en oeuvre pour atteindre les Objectifs du Millénaire et surtout de permettre aux aspirations individuelles et collectives de se réaliser concrètement".

Par ailleurs, le rapport général du Symposium mentionne les nombreuses faiblesses qui freinent l'évolution de l’Afrique et déterminent l'environnement dans lequel la Science est appelée à se développer.

Il préconise alors les mesures à mettre en oeuvre pour que la Science confère en Afrique le statut d'outil levier capable d'aider à impulser le développement dont en particulier :

  • la nécessité de l'introduction de l'Entrepreneuriat dans le secteur agricole par une solide formation ;
  • la création d'une plateforme de diffusion et d'échanges à l'échelle de l’Afrique reposant sur l'utilisation des TIC ;
  • l'amélioration - la promotion de la Science et de la Technologie et son élévation au sommet de l'Etat pour son financement - son organisation et sa sécurisation ;
  • la sauvegarde de l'environnement ;
  • la promotion du Volontariat pour le Développement;
  • l'encouragement - l'appui - et le soutien au système éducatif et aux institutions de recherche....

L'Axe, ici présenté, permettra alors au CPPS - IAT de contribuer de manière conséquente aux mesures ci-dessus spécifiées à travers les programmes ci-après :

 

PROGRAMME 1 : PROMOTION ET VALORISATION DU CAPITAL HUMAIN AFRICAIN

La Sauvegarde de la Mémoire de Personnalités africaines, la Valorisation du Patrimoine Humain Africain et les opportunités de Renforcement des Capacités y afférentes sont autant de recommandations soulignées par le Manifeste du Cinquantenaire, notamment en son article 35 et réitérées par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Bénin.

Le CPPS-IAT accompagnera notamment le Gouvernement du Bénin au cours du Quinquennat 2012-016 dans les activités ci-après :

Exemples de Programmes et Projets Afférents :

  • Promotion et Valorisation de la Mémoire et des Œuvres des Personnalités ayant marqué l'histoire du Bénin et de l'Afrique sur le plan des luttes pour l'Indépendance, la Culture, l'Invention Scientifique et la Spiritualité avec aussi le souci de sauvegarder le patrimoine politique et culturel des premiers animateurs du CPPS ;
  • Mobilisation du Réseau de Professeurs Africains et de la Diaspora pour des missions d'enseignement dans les universités nationales.

 

PROGRAMME 2: APPROPRIATION DES SCIENCES & TECHNIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT

Améliorer la qualité des Enseignements et des Pratiques des Sciences et de la Technologie dans le Système éducatif.

Projet 1: Introduction des Kits MicroScience dans l'Enseignement et la Pratique des Sciences au niveau du Secondaire.

Il s'agira de procéder à l'amélioration et au renforcement des capacités des inspecteurs – Conseillers Pédagogiques et Enseignants du Secondaire dans la pratique des Sciences (Physique – Chimie – Biologie –etc.) à travers les kits MicroScience proposés par l'UNESCO comme une alternative peu coûteuse et fiable de construction du savoir scientifique. Il s'agira aussi de favoriser la mise en place d'unités d'utilisation - d'appropriation – et de vulgarisation des Kits "MicroScience". Ces unités pourraient, à terme, devenir des centres spécialisés pour l'applicabilité des Sciences dans la sous-région ouest–africaine palliant ainsi l'absence réelle d'infrastructures de laboratoires d'apprentissage.

Projet 2 : Vulgarisation de l'Utilisation de Kits MicroScience dans l'Enseignement Secondaire.

Doter le secteur de l'Enseignement Secondaire de Kits MicroScience et promouvoir leur utilisation et appropriation partout dans le Secondaire. Pour ce faire, des unités d'applicabilité et d'apprentissage des Sciences seront installées dans tous les départements du Bénin. Un Programme de Renforcement des capacités des Enseignants sera mis en couvre pour un voire trois ans maximum.

Projet 3 : Adaptation aux Changements Climatiques en milieu scolaire

Le CPPS–IAT exécutera un programme d'adaptation aux changements climatiques en milieu scolaire. Les inondations sont devenus depuis 2007 fréquentes et de plus en plus abondantes, perturbant dangereusement le cycle scolaire. Une préoccupation annuelle des gouvernants. Le projet apportera une réponse à cette préoccupation ainsi que les mesures appropriées pour rétablir le cycle scolaire. Il s'agira d'appuyer les populations sinistrées en tables – bancs et en fournitures scolaires et de renforcer les capacités des élus locaux pour lutter contre les catastrophes naturelles, dont les inondations et de mettre en œuvre les mesures d'adaptation appropriées.

 

PROGRAMME 3: APPLICATION DES SCIENCES ET VALORISATION DES POTENTIELS LOCAUX

En adoptant les Orientations Stratégiques de Développement (OSD) pour la période 2006-2011, le Bénin s'est donné comme ambition d'impulser un processus favorisant l'entraînement d'une masse critique de la population béninoise à faire du Bénin, une puissance agricole.

Dans le cadre de son assistance au Gouvernement du Bénin, le Gouvernement des Etats-Unis d'Amérique a développé des choix découlant des priorités nationales telles que déclinées dans les Orientations Stratégiques de Développement (OSD). C'est dans ce contexte que le Gouvernement des Etats-Unis d'Amérique et le Gouvernement du Bénin ont identifié et formulé de manière participative un cadre commun d'assistance et dans le cadre du MCC un compact MCA pour la période 2006-2011.

C'est dans ce cadre que le MCA-Bénin a appuyé le développement des actions de terrain compatibles avec les principes de création de la richesse, de réduction de la pauvreté et du développement humain durable. Ceci passera notamment par le renforcement des capacités des initiatives novatrices pour accompagner l'émergence économique et social du Bénin. Le Consortium GATID soutenu par le MCA est une initiative intéressante porteuse de modèle de développement économique et social.

En effet, pour le CPPS - IAT, « cette expérience du Consortium GATID peut servir de levier au relèvement des défis de développement et de lutte contre la pauvreté qui se posent au Bénin, notamment par la promotion de nouvelles filières agricoles, la professionnalisation de l'agriculture et l'ouverture de nouveaux débouchés pour nos produits agro-alimentaires et la promotion de l'emploi», et ce conformément au Manifeste du Cinquantenaire.

C'est dans ce contexte que, dans le cadre du lancement de ses nouvelles activités, le CPPS-IAT a choisi de développer, à partir d'une ferme pédagogique située à Yoko près de Sakété, au Bénin, une initiative avec le Consortium GATID (Groupe Agriculture Technologie et Industrie pour un Développement Durable). Cette initiative consiste en la mise en œuvre d'un « Programme pilote d'appui à la valorisation des potentialités agro-alimentaires locales et la promotion de leurs exportations pour la création de la richesse et de l'emploi durable au Bénin ». Prenant appui sur quelques initiatives pilotes, ce programme mettra l'accent sur la définition des pôles d'entreprises agricoles ou agro-alimentaires locales pour arrimer l'expérience du Consortium GATID et autres à la stratégie nationale de développement du Bénin, dans une vision de développement intégré couvrant progressivement toute l'étendue du territoire national.

Programmes et Projets Afférents :

Programme pilote d'appui à la valorisation des potentialités agro-alimentaires locales et la promotion de l'exportation pour la création de la richesse et de l'emploi durable au Bénin (PAVPEX)

L'objectif global visé par ce programme est de contribuer à la promotion de l'emploi à travers la création de la richesse et de contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté par la création de la richesse et de l'emploi grâce à :

  • la production et la transformation des plantes aromatiques et des cultures vivrières (en huiles essentielles autres produits agricoles) ;
  • la transformation des huiles essentielles en Eau noble ainsi que de leurs produits finis et le développement des exportations (Eau Noble, produits dérivés et autres produits agricoles) ;
  • la fabrication des équipements agroalimentaires adaptés à la production agricole et à leur transformation.

 

PROGRAMME 4: PROMOTION DU VOLONTARIAT POUR LE DÉVELOPPEMENT

Ainsi que l'affirme la résolution 12 du Manifeste du cinquantenaire, « l'essentiel de l'avenir d'un peuple est dans sa capacité à valoriser la personne humaine dans toutes ses dimensions». Le CPPS-IAT a une expérience avérée du volontariat, aussi bien au niveau national qu'international à travers le projet « développement communautaire et volontariat ». Pendant que les besoins de développement se font sentir avec acuité dans nos campagnes, dans des secteurs vitaux tels que l'éducation, la santé et le développement rural, il est déshonorant pour l'intelligence africaine et inconcevable que les pays africains ne puissent pas consommer les ressources humaines produites par leurs propres universités et structures de formation professionnelle. Le progrès des peuples et ce chômage artificiel entretenu par les ajustements structurels sont incompatibles. Avec ce programme, il s'agira d'offrir aux jeunes qui ont une formation professionnelle l'opportunité de se rendre utiles en servant la nation dans un domaine de leurs compétences. Ce faisant, l'esprit de sacrifice, le dévouement à la nation induits par le patriotisme et les handicaps à l'insertion dans la vie active liés à l'expérience professionnelle sont de fait résolus. Des contacts sont en cours avec le gouvernement du Bénin et des démarches seront initiées vers les organisations sous régionales en vue de mettre en oeuvre quelques projets d'application.

Projet au plan national :

PROGRAMME DE CREATION DU CORPS DES VOLONTAIRES BENINOIS :
Pendant que nos établissements d'enseignement scolaire, nos centres de santé manquent cruellement de personnels qualifiés pour donner satisfaction aux couches défavorisées de nos villes et de nos campagnes, des centaines de jeunes-diplômés sortent chaque année de nos universités et de nos centres de formation professionnelle, avec des profils pointus, sans pouvoir être mis à contribution. Ils constituent désormais dans nos villes, la catégorie des jeunes communément appelés « Diplômés sans emploi ». Le programme du CPPS¬IAT a pour objectif de trouver le mécanisme de les mettre à contribution pour le développement du Bénin dans les zones et les secteurs où on aura effectivement besoin d'eux.

Ce programme peut aussi venir en appui à tous les pays africains membres de la CEDEAO ou de la CEMAC qui souhaiteraient bénéficier de l'expertise du CPPS-IAT dans ce domaine.

Projet au plan régional :

  • PROGRAMME DE CREATION DU CORPS DES VOLONTAIRES AFRICAINS :
    Les mêmes préoccupations qui fondent le programme à l'échelle nationale commandent la création du corps des volontaires africains, à l'échelle du continent où les africains brillent par leur absence dans les pays africains post-conflit ou confrontés à des catastrophes naturelles. Il est grand temps que les pays africains eux-mêmes se prennent d'abord en charge dans ce domaine. Ces volontaires africains seront déployés dans les pays africains où tout est à reconstruire, suite aux catastrophes naturelles, aux guerres civiles etc. Ils interviendront pour couvrir les besoins vitaux en santé, éducation et développement rural.
  • PROGRAMME D'AIDE AUX JEUNES A LA RECHERCHE DU ter EMPLOI :
    Le manque d'emplois contribue à de nombreux problèmes sociaux. En l'absence d'autres perspectives, de nombreuses femmes et filles sont contraintes à l'errance. Les jeunes chômeurs vivant dans la rue risquent davantage que les jeunes qui ont un emploi de consommer des substances illicites ou de sombrer dans la délinquance.

Projet :

La plupart des politiques de l'emploi ne tiennent pas compte des besoins particuliers des jeunes ni du fait que la création d'emplois pour les femmes présente souvent des difficultés spécifiques. La CEA et l'UA s'emploient à encourager les pays à intégrer les programmes en faveur de l'emploi aux documents stratégiques. Certaines des mesures visent à généraliser l'accès à l'éducation, à la formation et aux prêts, à construire des infrastructures et attirer les investisseurs. Mais, d'après la CEA, aucun des documents stratégiques "ne s'attaque explicitement et directement aux questions et problèmes d'emploi".

Le CPPS—IAT organisera des ateliers de réflexion et d'analyse sur la problématique et proposera un document stratégique d'assistance - d'orientation et d'insertion des jeunes sur le marché de l'emploi.