UNE DESCENTE A KANDI ET A BANIKOARA

Du 22 au 25 mai 2018, une délégation de la Coordination nationale du projet Initiative africaine d’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel s’est rendue à Kandi. Composée de trois membres dont le Directeur de Cabinet du Médiateur de la République, Membre de la Coordination Nationale du projet, le Coordonnateur National du projet et le Comptable du CPPS, cette délégation avait pour objectifs :

  • d’échanger avec les responsables de Caritas Kandi sur l’état des lieux du dialogue interreligieux à Kandi et sur les possibilités de coopération qui se présentent dans ce diocèse pour améliorer  le vivre ensemble par le dialogue interreligieux ;
  • de visiter les Communautés d’Epargne et de Crédit Internes (CECI) des arrondissements de Sonsoro et de Sam ;
  • d’échanger avec l’administration du CEG d’Angaradebou sur le problème d’eau dans cette localité ;
  • d’identifier des besoins prioritaires de développement ;

Après des visites de courtoisie et d’échange au préfet et au maire de Kandi et au maire de Banikoara, où le problème de cadre de concertation des religions s’est posé, la délégation a poursuivi sa mission par des séances de travail avec les responsables de Caritas Kandi et par des visites de terrain. Ces sorties ont permis de mieux comprendre le problème d’eau du  CEG d’Angaradebou et la situation des CECI de Sonsoro et de Sam. Au regard de tout ce qui a été vu et entendu par la délégation, les besoins prioritaires ci-après ont été répertoriés :

  • un forage de puits à Arbonga,
  • un magasin de stockage pour la conservation des produits vivriers à Sam.
  • un cadre de concertation entre les confessions religieuses au niveau des communes de Kandi et de Banikoara, pour promouvoir le vivre ensemble.

Et pour finir,  à la longue,  il est à recommander que ce cadre de concertation entre les confessions religieuses  soit généralisé dans toutes les communes du Bénin, en vue de la paix.