Inauguration de Theophania, La Maison africaine de la Paix

Annoncée le 09 novembre 2017 par le Professeur Albert TEVOEDJRE, Frère Melchior, au cours d’une conférence de presse, Theophania, la Maison africaine de la Paix a été effectivement inaugurée le 19 mars à Adjati dans la Commune d’Adjarra. Lors de cette cérémonie qui marque l’ouverture officielle de cette Maison dédiée au dialogue interreligieux pour parvenir à la paix, plusieurs inaugurations ont été faites.

1- L’inauguration de la Statue de Marie, Notre Dame de tous les peuples, de la Fontaine d’eau et des différents espaces de prière

      
Tout a commencé par l’inauguration de la Statue de Marie, Notre Dame de tous les peuples et de la Fontaine d’eau. Tous les invités ont été donc conviés à ce lieu où, après la prière de bénédiction de Monseigneur Aristide GONSALLO, le Frère Melchior, accompagnée de Sœur Théophane ont procédé à la coupure du ruban. Après cela, la Statue de Marie, Notre Dame de tous les peuples a été dévoilée et une petite démonstration de l’utilisation de la Fontaine d’eau a été faite.
 La Maison africaine de la Paix est conçue pour faire cohabiter plusieurs religions afin de les amener à s’accepter mutuellement pour trouver un chemin vers la paix. C’est dans ce cadre qu’il a été prévu un sanctuaire chrétien, une mosquée et un temple de l’esprit pour les religions endogènes. Ainsi, avec Monseigneur Aristide GONSALLO, le sanctuaire a été inauguré à travers la coupure de ruban et une prière de quelques minutes. De même, la mosquée a été inaugurée en présence du Secrétaire général de l’Union Islamique du Bénin ainsi que des dignitaires musulmans, suivie d’une courte prière. Quant au temple de l’esprit, c’est en présence de Sare BALOGOUN, Chef Suprême des Religions Endogènes au Bénin, de BK Vinadevii, Représentante Résidente de l’ONG Brahma Kumaris que le ruban a été coupé, consacrant ainsi l’ouverture officielle de ce temple destiné à tous les membres des religions endogènes et d’autres spiritualités.

2- Les discours et témoignages

A cette cérémonie d’inauguration, plusieurs personnalités ont pris la parole. Ainsi, le Maire de la Commune d’Adjarra,  Michel HONGA, le Coordonnateur du Projet, M. Eugène GNIMASSOU, les représentants des délégations étrangères (Burkina Faso, Nigéria, Tchad), les représentants des différentes confessions religieuses, le Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie et le Professeur Albert TEVOEDJRE ont apprécié positivement l’initiative d’une maison de la paix.